Hydrogène vert: les détails de la circulaire encadrant la très attendue «Offre Maroc»

En application des hautes directives royales, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a émis ce lundi 11 mars la circulaire de mise en œuvre de «l’Offre Maroc» pour le développement de la filière de l’hydrogène vert. 

La vision royale permet au Maroc d’occuper une position privilégiée aux niveaux continental et international en matière de développement des énergies renouvelables, et ce, en mettant à contribution le positionnement précurseur du Royaume dans les énergies renouvelables, ses ressources naturelles riches et diversifiées, sa position géographique stratégique, ses infrastructures de classe mondiale et son capital humain qualifié, souligne le Département du chef du gouvernement dans un communiqué.

Cette donne permettra au Maroc de jouer un rôle primordial dans la transition énergétique mondiale et dans la reconfiguration des flux qui en résultera.

La circulaire du chef du gouvernement précise les étapes opérationnelles pour la mise en œuvre de «l’Offre Maroc», les moyens mis en œuvre par l’État pour assurer le succès de cette opération, ainsi que les rôles des différents intervenants. Cette offre se base sur la mise en œuvre d’une démarche holistique, pragmatique et transparente donnant toute la visibilité nécessaire aux investisseurs. Elle comprend 6 parties:

– Le champ d’application de l’Offre Maroc;

– Le foncier mobilisé pour la mise en œuvre de l’Offre Maroc;

– Les infrastructures nécessaires au développement de la filière de l’hydrogène vert;

– Les mesures incitatives de l’Offre Maroc;

– Le processus de sélection des investisseurs et de contractualisation avec l’État;

– La gouvernance de la filière de l’hydrogène vert.

Dans cette transition, il est prévu que l’hydrogène vert constitue un vecteur énergétique crucial et l’un des principaux catalyseurs de la transition énergétique et d’une croissance durable dans le Royaume. Cette filière émergente pourra constituer un tournant pour l’économie marocaine, face aux enjeux économiques, sociaux, environnementaux et technologiques qu’elle sous-tend.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *