MRE/Comptes financiers détenus au Maroc: L’échange d’informations n’est pas pour tout de suite

La perspective des échanges d’informations à des fins fiscales entre administrations marocaine et européenne fait trembler la diaspora marocaine. En particulier, les MRE détenant des comptes financiers au Maroc. Les biens immeubles n’étant pas concernés puisqu’ils sont taxés dans leur pays de localisation.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *