Boom de l’IA : la start-up xAI d’Elon Musk valorisée à près de 18 milliards de dollars grâce à un nouveau financement

La start-up d’intelligence artificielle (IA) xAI d’Elon Musk est sur le point de boucler un tour de table qui valoriserait l’entreprise à 18 milliards de dollars, a rapporté Bloomberg jeudi 9 mai, des fonds qui pourraient renforcer le projet du milliardaire alors qu’il s’efforce de gagner du terrain sur ses rivaux tels qu’OpenAI et Anthropic et de faire face à la concurrence des géants de la Big Tech, notamment Meta, Microsoft et Google.

Ce qu’il faut retenir

X.AI Corp., la start-up d’Elon Musk, pourrait boucler son dernier tour de table dès cette semaine, a rapporté Bloomberg, citant des sources proches du dossier. Plusieurs détails tels que le calendrier, la valorisation et la taille du tour de table sont encore en suspens, ont déclaré les sources à Bloomberg, notant que les délibérations sur le tour de table sont en cours.

Les rapports précédents de Bloomberg et d’autres médias, dont TechCrunch et The Information, suggèrent que la start-up d’Elon Musk spécialisée dans l’IA a levé 6 milliards de dollars pour une valorisation d’environ 18 milliards de dollars, alors que les rapports faisaient état d’un accord d’une valeur d’environ 3 milliards de dollars pour une valorisation de 15 milliards de dollars, en raison de l’intérêt intense des investisseurs.

Parmi les participants à ce tour de table figurerait le géant du capital-risque Sequoia Capital, un titan de la Silicon Valley qui soutient depuis longtemps les projets d’Elon Musk, notamment le précurseur de PayPal, X.com, l’entreprise de construction de tunnels The Boring Company, l’entreprise de fusées SpaceX, ainsi que les efforts du milliardaire pour prendre le contrôle de Twitter, aujourd’hui X, en 2022.

Les investisseurs seraient convaincus des résultats obtenus par Elon Musk chez Tesla et SpaceX, ainsi que des liens de l’entreprise avec la plateforme de réseaux sociaux d’Elon Musk, X, une source de données qui peut être utilisée pour former de grands modèles de langage à la base de produits tels que le chatbot Grok.

Contexte

Elon Musk a lancé xAI il y a environ un an, avec pour objectif de « comprendre la véritable nature de l’univers ». Le milliardaire a déclaré qu’il souhaitait créer une entreprise capable de rivaliser avec les leaders du secteur, tels que DeepMind de Google et OpenAI, le fabricant de ChatGPT. Elon Musk a été cofondateur et a soutenu OpenAI à ses débuts, mais il a quitté l’entreprise, prétendument à la suite d’une tentative de rachat ratée et de conflits d’intérêts, et se dispute maintenant publiquement avec le PDG et cofondateur Sam Altman. Elon Musk a reproché à l’entreprise et à Sam Altman de rechercher le profit au détriment de la sécurité de l’IA, allant même jusqu’à poursuivre OpenAI pour avoir prétendument renoncé à son objectif initial de développer une IA générale libre qui « profiterait à l’humanité », au profit d’une maximisation des profits. En novembre, xAI a dévoilé le chatbot Grok, présenté comme une alternative à ChatGPT (surnommé ironiquement « TruthGPT »). Le financement permettra d’accélérer les efforts visant à aligner Grok sur les performances des leaders de l’IA tels que GPT d’OpenAI, Llama de Meta, Claude d’Anthropic et Gemini de Google.

Évaluation Forbes

La fortune d’Elon Musk est estimée à 194,7 milliards de dollars. Il est la troisième personnalité la plus riche au monde, après Bernard Arnault (LVMH) et Jeff Bezos (Amazon). Une grande partie de la richesse et de l’influence d’Elon Musk provient de la cohorte d’entreprises qu’il a cofondées et qu’il dirige, notamment Tesla et SpaceX, ainsi que la société de réseaux sociaux X, qu’il a acquise de manière controversée en 2022 et qu’il espère transformer en « application pour tout » afin de rivaliser avec des entreprises comme WeChat, en Chine.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *