LES BANQUES FRANÇAISES SE RETIRENT DU MAROC

Une explication succincte des raisons de ces désengagements du Maroc, des banquesfrançaises est donnée ci-dessous. L’ objet de cette réflexion est plutôt la cession de la SGMB.

La cession probable de la Société Générale Marocaine de Banque est une information que j’ai eu il y a quelques jours déjà . Il sera très difficile de trouver, au Maroc, des acquéreurs pour unebanque, de cette envergure . La banque d’affaires Lazard aurait été mandatée pour cette cession. Il s’agit d’élargir la cible des acquéreurs et de passer un message aux candidats marocains à cette acquisition. En effet, les négociations de cession – si elles venaient àrester dans un cadre strictement marocain – seraient défavorables aux cédants qui peuvent voir les cessionnaires marocains ( un ou deux tout au plus ) se coaliser – plutôt que de se concurrencer – pour tirer leur offre vers le bas . Surtout pour cette banque qui n’est pas cotée en bourseet donc sur laquelle le marché financier ne s’est pas exprimé pour avoir une première valeur deréférence à corriger des actifs fictifs et à reconsidérer par une prime de majorité et ungodwill éventuel.

Telecharger le document complet :

Les banques françaises se retirent du maroc

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *